MÉDICAMENTS REMBOURSÉS - un guide des nouvelles ordonnances

Le ministère de la Santé a publié une ordonnance précisant la méthode et la procédure de délivrance des prescriptions médicales. Après l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur le remboursement, c'est-à-dire après le 1er janvier 2012, de nouveaux schémas de prescription s'appliqueront conformément à l'ordonnance.

Une nouveauté sur le formulaire de prescription sera l'information sur le paiement du patient pour les médicaments, qui doit être placée sur le côté droit de l'impression, sous la forme de: 100%, 50%. ou 30 pour cent Paiement.

Pour les médicaments délivrés gratuitement, la désignation «B» sera inscrite, pour les médicaments délivrés pour une somme forfaitaire - «R». Le nom du médicament doit être inscrit à gauche de l'ordonnance.

Le règlement entre en vigueur le 1er janvier 2012. Cependant, les formules de prescription existantes seront disponibles jusqu'au 30 juin 2012.

Le règlement explique également la procédure dans le cas où la prescription ne contient pas le niveau de remboursement. Dans une telle situation, la personne qui distribue le médicament à la pharmacie aura le droit de compléter ces données en apposant une note et une signature appropriées au verso de l'ordonnance. Dans le cas d'un médicament inclus dans la liste des médicaments remboursés avec plus d'un niveau de paiement, le pharmacien est obligé de délivrer le médicament "pour le paiement le plus élevé spécifié dans cette liste".

Comme précédemment, l'ordonnance doit inclure des données telles que l'adresse du patient, le numéro PESEL, l'identifiant du service de la Caisse nationale de santé compétent pour le lieu de résidence du patient, la date de délivrance et de livraison et les coordonnées de la personne qui délivre l'ordonnance.

Le règlement réglemente également la question de la prescription pour soi ou pour la famille. Lors de la rédaction d'une telle prescription, le médecin est obligé d'ajouter l'annotation «pro auctore» ou «pro familia».

Les nouvelles formules de prescriptions ont été remises en question et protestées par la communauté médicale. Jusqu'au 25 février, la LNR a suspendu la décision de ne délivrer que des ordonnances entièrement payées. Rappelons que les médecins ne veulent pas spécifier le niveau de remboursement des médicaments sur l'ordonnance, car c'est de cela que les fonctionnaires devraient être responsables. D'ici là, une équipe composée de représentants du LNR, de pharmaciens et du ministère de la Santé doit travailler, qui doit élaborer des propositions de modification de la réglementation dans la nouvelle loi sur le remboursement.

Étiquettes:  Beauté Nouvelles Différent 

Des Articles Intéressants

add