De salle en salle - procédure de transport du patient [Avis d'expert]

Bonjour, je suis chirurgien. Récemment, un patient a été amené au service de chirurgie avec des symptômes neurologiques. Puis-je renvoyer ce patient au service de neurologie parce qu'il n'est pas admissible à la chirurgie? Existe-t-il une base légale ou une réglementation à ce sujet?

La décision de transférer le patient dans un autre service a toujours lieu à la suite de consultations entre les médecins du service. C'est l'une des conditions nécessaires au transport d'un patient, résultant du règlement intérieur de l'hôpital. Le décideur doit garantir la continuité du processus de traitement pour le patient qui doit être transféré dans un autre service. Il doit également déterminer comment le patient reviendra, par exemple après une opération du service de chirurgie au service de neurologie. Tout cela nécessite une décision non seulement du chef du service de neurologie, mais également du consentement du chef de l'autre service. La condition nécessaire pour une telle migration de patients est également le consentement éclairé du patient non seulement pour être transféré dans un autre lieu, dans un autre service, mais aussi pour des procédures médicales entreprises par d'autres médecins. L'admission d'un patient dans le service avec la documentation, c'est-à-dire la soi-disant autorisation d'admission du patient, prend en compte la date et l'heure du transfert du patient. Le patient quitte le service qu'il quitte et est inscrit dans le service vers lequel il est transféré. La fiche statistique sur le séjour du patient dans le premier service est transférée au cabinet médical immédiatement après la remise du patient. Dans le cas du transfert du patient, il est nécessaire d'émettre une référence du service d'où le patient est transféré vers le service vers lequel il est transféré. Lors de la saisine, il est nécessaire d'indiquer la raison de la nécessité de l'hospitalisation du patient dans le deuxième service. Le service qui accueille le patient immédiatement après son admission déclare son admission dans la salle d'admission de l'hôpital, remplit une fiche statistique couvrant la période de séjour temporaire dans le service et remplit l'historique du séjour du patient. Base juridique: loi sur les droits des patients et l'ombudsman des patients (Journal des lois de 2012, point 159, tel que modifié)

N'oubliez pas que la réponse de notre expert est informative et ne remplacera pas une visite chez le médecin.

Przemysław Gogojewicz

Expert juridique indépendant spécialisé en matière médicale.

Étiquettes:  Santé Psychologie Beauté 

Des Articles Intéressants

add