Une bactérie empêche les moustiques de transmettre Zika

Une bactérie qui empêche les moustiques de transmettre Zika, une nouvelle stratégie pour lutter contre ce virus.

- Selon une étude brésilienne publiée dans la revue Cell Host & Microbe, les moustiques Aedes aegypti porteurs de la bactérie Wolbachia sont moins capables de transmettre le virus Zika.

Bien que la raison soit encore inconnue, les bactéries Wolbachia sont connues pour diminuer la reproduction virale de la dengue, du Zika et du Chikungunya et raccourcir le cycle de vie des moustiques qui la portent.

Cette bactérie a été identifiée, pour la première fois, en 2005 chez les mouches des fruits. Dans le cadre d'un projet d'éradication de la dengue, une équipe de chercheurs a décidé de l'introduire dans les œufs de moustiques Aedes aegypti sans aucune altération génétique. Ensuite, ils ont vérifié comment les bactéries étaient transmises naturellement des mères à leurs petits, il était donc très utile de contrôler la dengue.

L'objectif de l'étude était la dissémination de moustiques Aedes porteurs de bactéries Wolbachia sur le terrain pendant quelques mois pour s'accoupler avec des moustiques libres et leur transmettre ce microbe, de sorte qu'à long terme toute la population de moustiques était porteuse, explique Luciano Moreira, auteur principal de l'étude et membre de la Fondation Oswaldo Cruz Foundation (FIOCRUZ) du Brésil et collaborateur du programme Eliminate Dengue.

Actuellement, cette pratique est menée dans 40 endroits différents à travers le monde pour contrôler la transmission du virus de la dengue, mais les chercheurs espèrent obtenir plus de ressources et de permis pour combattre également l'épidémie du virus Zika.

Photo: © Carla Nichiata - Shutterstock.com Étiquettes:  Santé Nutrition Bien-être 

Des Articles Intéressants

add