informations

Nouvelle gamme de vaccins basée sur l'utilisation de nanoparticules

Vendredi 1er novembre 2013.- De nombreux virus et bactéries infectent les humains à travers les surfaces muqueuses, comme celles des poumons, du tractus gastro-intestinal et du tractus reproducteur.

Pour aider à lutter contre ces agents pathogènes, certains scientifiques travaillent sur des vaccins pouvant établir une première ligne de défense à la surface des muqueuses.
Les vaccins peuvent être transportés vers les poumons par pulvérisation, mais les poumons expulsent fréquemment le vaccin avant qu'il ne puisse générer une réponse immunitaire.
Afin de surmonter cet obstacle, l'équipe de Darrell Irvine, James Moon et Adrienne Li, du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Cambridge, aux États-Unis, a développé un nouveau type de nanoparticules qui protège le vaccin suffisamment longtemps pour générer une forte réponse immunitaire, non seulement dans les poumons, mais aussi sur les surfaces muqueuses éloignées du point d'application du vaccin, comme dans le cas du tractus gastro-intestinal et du tractus reproducteur.
Ces vaccins pourraient aider à protéger contre la grippe (grippe) et les infections causées par d'autres virus qui attaquent le système respiratoire humain, ou aider à prévenir les maladies sexuellement transmissibles telles que le SIDA et les infections causées par les virus de l'herpès simplex. et ceux du papillome humain.
Dans ce nouveau type de vaccin, les fragments de protéines qui constituent le vaccin lui-même sont couverts par une enveloppe sphérique composée de plusieurs couches de lipides qui sont chimiquement "agrafées" les unes aux autres, ce qui rend les nanoparticules plus durables dans le corps.
Source: www.DiarioSalud.net