informations

L'OMS charge les aliments de sucre pour les bébés

L'agence de santé des Nations Unies a mis en garde contre la consommation élevée de sucre chez les enfants.

- L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé pour la première fois, et directement, que les publicités pour les aliments riches en sucre pour les nourrissons et les jeunes enfants, en particulier les substituts du lait, soient interdites maternelles, sucreries et sucreries destinées aux enfants.

Selon cette agence des Nations Unies, il existe un risque sanitaire croissant en raison de la forte teneur en sucre de ces aliments pour bébé, ainsi que de la confusion informationnelle sur les étiquettes de jusqu'à 60% de ces produits qui, a priori, ne devraient pas convenir à moins de six mois.

Après avoir analysé plus de 8 000 produits alimentaires pour bébés dans 500 établissements dans divers pays d'Europe et d'Israël, l'OMS a découvert que "plus de 30% des calories [des produits examinés] proviennent du total des sucres et un tiers contient du sucre ajouté ou d'autres édulcorants. "

L'OMS souligne (en anglais) l'importance d'avoir une alimentation adéquate pendant les premiers mois de la vie. Sa demande d' interdire la publicité des aliments pour bébés avec trop de sucre et de limiter la présence de sucres industriels est basée sur l'énorme quantité de sucres ajoutés que les enfants mangent, il y a une augmentation inquiétante des niveaux d'obésité, de diabète et de troubles de système cardiovasculaire, un problème qui pourrait même diminuer l'espérance de vie moyenne.

Photo: © Oksana Kuzmina - 123RF.com