La présence inquiétante de substances toxiques dans les couches

La France exige la réduction de certains composés chimiques dans les couches.

- L'agence nationale chargée de la sécurité sanitaire en France (Anses, pour son sigle) a publié un rapport dans lequel elle met en garde contre la quantité inquiétante de substances toxiques dans les couches. Certaines de ces substances peuvent devenir cancérigènes.

Par conséquent, Anses a annoncé cette semaine aux fabricants de couches qui disposent d'un délai de 15 jours pour présenter des "actions correctives". Bien qu'il n'y ait toujours pas de résultats épidémiologiques démontrant la relation entre les couches et certaines maladies, les spécialistes mettent en garde contre les risques pour la peau ou l'urine. L'Anses estime que chaque bébé utilise en moyenne 4 000 couches, donc plus les substances utilisées sont toxiques, plus l'incidence des irritations cutanées, des dermatites, des inflammations ou des allergies est élevée.

Toutes les marques de couches testées ont dépassé les limites sanitaires dans au moins une des substances chimiques utilisées, y compris les couches classées comme écologiques. Parmi eux, certains parfums, des molécules issues du blanchiment des matières, des hydrocarbures pouvant provenir de la colle des languettes de fermeture des couches ou même des pesticides interdits en Europe et pouvant être présents dans les matières premières utilisées pour la fabrication .

Photo: © Pixabay.
Étiquettes:  Nouvelles Nutrition Bien-être 

Des Articles Intéressants

add