Fistule anale - Symptômes


Définition


Une fistule est un chemin anormal qui communique une cavité qui vide son contenu dans une autre cavité. La fistule anale (ou fistule anorectale) est généralement constituée après une infection d'une glande anale et correspond à une communication anormale entre la muqueuse du rectum et l'anus. Le chemin se fait très souvent à travers les sphincters de l'anus, muscles qui contrôlent la défécation. Elle peut également résulter d'un abcès de la marge anale mal guérie. Il est souvent observé chez les personnes souffrant de la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire chronique du tube digestif.

Symptômes


La fistule anale se manifeste par:
  • une sécrétion purulente dans la marge anale;
  • une démangeaison anale qui est, des démangeaisons dans l'anus;
  • parfois la perte de matières fécales de la fistule;
  • Douleurs importantes, qui apparaissent au moment de la défécation puis se calment à nouveau après plusieurs heures.


En l'absence de traitement, le pus s'écoule à travers la peau près de l'anus. Les douleurs deviennent insupportables et la température corporelle peut être très élevée.

Diagnostic


Lors d'une première consultation, un éventuel abcès peut être détecté sous la forme d'une masse rougeâtre sous tension près de la marge anale, qui peut être perçue visuellement ou par le toucher rectal. Le patient doit alors consulter un proctologue. Le diagnostic de la fistule anale est à son tour posé une fois le trajet fistuleux détecté. Le spécialiste peut utiliser différents moyens de localisation comme l'injection d'un produit coloré par exemple.

Le traitement


Dans la phase initiale de l'abcès, une incision peut être pratiquée. Des antibiotiques peuvent être prescrits mais la chirurgie est le seul traitement de la fistule anale. Le but est de prévenir les récidives. Le traitement chirurgical peut être effectué en une ou plusieurs opérations. La difficulté réside dans la préservation du sphincter anal dans son intégralité afin d'éliminer le risque d'incontinence. L'opération d'une fistule peut être réalisée sous anesthésie générale ou locorégionale. Un traitement avec des laxatifs et des analgésiques doit être pris jusqu'à guérison complète, environ deux mois après l'intervention.

La prévention


Pour éviter l'apparition d'une fistule anale, il est impératif de consulter en cas de masse suspecte d'abcès anal pour éviter son évolution vers la fistulisation. Étiquettes:  Famille Santé Nutrition 

Des Articles Intéressants

add