L'ibuprofène est dangereux pour le cœur

Certains anti-inflammatoires augmentent le risque d'arrêt cardiaque jusqu'à 50%.

- L'ibuprofène, un anti-inflammatoire en vente libre dans les pharmacies, augmente le risque d'arrêt cardiaque de 31%. D'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) similaires seraient encore plus dangereux. C'est la conclusion d'une étude réalisée par le Gentofte University Hospital de Copenhague, au Danemark.

Parmi tous ces médicaments utilisés pour soulager tous les types de courbatures, le naproxène serait le plus sûr mais la dose quotidienne ne devrait pas dépasser 500 mg. Les experts recommandent d'éviter la consommation de diclofénac, l'un des plus dangereux car il augmente le risque d'arrêt cardiaque jusqu'à 50%.

Selon l'étude, les AINS provoquent des caillots sanguins, rétrécissent les artères, augmentent la rétention d'eau et augmentent la pression artérielle. Pour cette raison, ces médicaments ne devraient pas être vendus dans les supermarchés ou les stations-service mais dans les pharmacies et en quantités limitées et à faibles doses, a expliqué le co-auteur de l'étude Gunnar Gislason dans une note de la Société européenne de cardiologie, selon El País.

En Espagne, l'Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS) recommande une dose maximale de 2 400 mg d'ibuprofène par jour chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires graves.

L'étude a été publiée dans le European Heart Journal.

© Oleksii-Fedorenko - Shutterstock.com Étiquettes:  Bien-être Glossaire Santé 

Des Articles Intéressants

add