90% de la population mondiale ne peut pas penser, selon un spécialiste

Vendredi 4 septembre 2015.- Le docteur américain Robert Swartz du National Center for Teaching Thinking "suggère qu'entre 90 et 95% de la population mondiale ne sait pas bien penser, car dans les écoles on enseigne à mémoriser, mais pas à raisonner et résoudre un problème en utilisant la créativité.

Selon l'expert en pédagogie, la société ne sait pas utiliser son esprit à cause de cela, principalement, de l'école du XXIe siècle qui, bien que différente de celle des siècles précédents, n'a pas changé la façon d'éduquer les plus jeunes. "Peu de gens ont appris à penser de manière plus large et créative. Le progrès de l'humanité dépend de cette pensée", explique-t-il.

Plus précisément, Swartz estime qu'il existe actuellement plusieurs façons de mettre en œuvre la réflexion et qu'elles aident la population à «améliorer sa réflexion». Selon lui, la clé est d'enseigner aux nouvelles générations à «penser de manière critique».

En guise de solution, il propose de promouvoir la communication dès l'enfance, puisque plus de 99% des problèmes humains ont une origine linguistique. D'un autre côté, il estime que les écoles devraient créer des "matières actives" lors de l'apprentissage, et non passives. C'est-à-dire, capable de penser de manière critique et pas seulement de recevoir des informations.

Enfin, l'expert considère qu'il faut encourager l'empathie chez les petits pour qu'ils apprennent à valoriser l'opinion de l'autre, le travail d'équipe et savoir s'adapter à la majorité.
Swartz l'a déclaré en mai 2014, avant d'assister à la Conférence internationale sur la pensée (ICOT) 2014, le plus grand congrès national sur le renseignement.
Source: www.DiarioSalud.net Étiquettes:  Santé Sexualité Nutrition 

Des Articles Intéressants

add