Diabète et activité physique



Le diabète est une maladie qui affecte de plus en plus de personnes. Seule une personne sur deux considère l'activité physique comme un moyen prioritaire de la traiter. Pour changer les coutumes des gens, un grand travail de communication et d'information va devoir être fait.

Le diabète est une maladie chronique qui entraîne une inadéquation glycémique et peut endommager le cœur et les reins. L'activité physique permet cependant de la prévenir et de la traiter.

Diminution de l'hémoglobine glycosylée

Combinée à un régime nutritionnel, la pratique d'au moins 150 minutes de sport par semaine fait en effet baisser l'hémoglobine glycosylée d'environ 0, 7% chez les diabétiques de type 2.

Lorsque cette valeur, qui permet d'évaluer la glycémie, baisse de 1%, les risques de complications microangiopathiques et macroangiopathiques diminuent respectivement de 30% et 15%. L'association de l'activité physique et des mesures alimentaires est la principale intention du diabète.

Diminution du risque de développer un diabète en cas de prédiabétique

Lorsque vous êtes prédiabétique, l'activité physique réduit le risque de devenir diabétique à moyen terme d'environ 50% (3 ans). Cela est dû à son effet bénéfique sur les muscles et la graisse abdominale. Étiquettes:  Famille Bien-être Nutrition 

Des Articles Intéressants

add