La santé

Abdomen aigu


  • Il s'agit d'un tableau clinique de la douleur abdominale, qui survient de façon abrupte ou aiguë.
  • Elle est souvent causée par un processus inflammatoire ou perforant d'un viscère creux intra-abdominal.
  • Dans de nombreux cas, le traitement est chirurgical et urgent, pour éviter ou traiter une septicémie intra-abdominale sévère et diagnostiquer la cause spécifique de l'abdomen aigu.

Autres signes qui apparaissent en plus des douleurs abdominales

  • Elle s'accompagne presque toujours d'une leucocytose ou d'une augmentation du nombre de globules blancs dans le sang.
  • Lors de la palpation de l'abdomen, nous avons constaté une hypersensibilité de la zone affectée de l'abdomen due à une irritation du péritoine viscéral et, surtout, pariétal (le péritoine est une membrane qui recouvre les organes abdominaux).
  • Il y a fréquemment de la fièvre et une contracture musculaire involontaire de l'abdomen, due à une péritonite diffuse ou localisée.

Causes de l'abdomen aigu pouvant nécessiter une intervention chirurgicale à un moment donné

  • Appendicite aiguë
  • Cholécystite aiguë
  • Diverticulite aiguë
  • La diverticulite de Meckel.
  • Grossesse extra-utérine interrompue.
  • Maladie de Crohn compliquée
  • Hémopéritoine
  • infections gynécologiques
  • Ischémie mésentérique
  • Mégacôlon toxique
  • Obstruction intestinale
  • Pancréatite aiguë
  • Perforation du petit ou du gros intestin.
  • Perforation d'un ulcère gastroduodénal.
  • Rupture d'un anévrisme de l'aorte abdominale.
  • Rupture des tumeurs du péritoine.
  • Rupture ou torsion du kyste ovarien.
  • Traumatisme abdominal ouvert ou fermé.

Causes de l'abdomen aigu qui ne nécessitent pas de chirurgie abdominale

  • Fréquent: coliques rénales, douleurs abdominales non spécifiques, gastro-entérocolite.
  • Rare: acidocétose diabétique, cystite aiguë, distension hépatique (foie cardiaque, hématome hépatique, hépatite virale ou médicamenteuse, infarctus hépatique), scrotum aigu, hématome du muscle rectus abdominal, infarctus aigu du myocarde, intoxication digitalique, pneumonie et pleurésie basale, pyélonéphrite aiguë, Purpura de Schonlein-Henoch et autres maladies rhumatismales, rétention urinaire, ulcère gastroduodénal non compliqué, urémie.